Articles par Les punchlinettes

La couronne de fleurs: l’accessoire pour les pétasses en manque d’exotisme

Mariages, festivals ou même en boîte (oui, j’ai déjà vu ça): la couronne de fleurs est partout. Oui sauf qu’on en a ras-le-cul de voir ces merdes fixées sur la tête de mille et une connasses qui font preuve d’un sérieux manque de goût. En tant qu’experte de la hype, je t’explique pourquoi il va falloir arrêter de jouer les hippies des années 60.

Vitaa: agent infiltré ou juste une meuf louche? Vous avez deux heures!

En cette période de confinement, on a eu le temps de faire les à-fonds chez soi ou faire du tri. Une fois ce cap productif passé, on a enfin trouvé le temps de trouver les réponses à ces petites questions existentielles que l’on se posait. Dans mon cas, les éternels « Pourquoi les poils pubiens sont-ils boulés? » ou « de quoi les aveugles rêvent-ils » sont toujours de la parties. Toutefois, un autre questionnement s’est ajouté à cette liste: « Qui est vraiment Vitaa et comment fait-elle pour infiltrer les répondeurs des gens? »

2000’s break up songs & confinement

C’est prouvé, en cette période de quarantaine, les divorces et autres séparations explosent. Les couples ne supportent pas d’être h24 ensemble. Madame doit penser à tout et monsieur est stressé parce que madame lui demande trop souvent de bouger son gros cul. Du coup bah… ça finit par casser. Le problème, c’est qu’au moment où tout le monde est prié de rester à la casa, c’est chaud de dégager son ex de l’appart. Oui m’enfin, pas si chaud que ça finalement. Car oui, les chanteurs et chanteuses des années 2000, eux, arrivaient parfaitement à gérer ça. A croire qu’à cette époque-là, certains étaient déjà en avance sur leur temps. Virer un ou une ex tout en restant pépère chez soi, c’est possible. En voici la preuve, du meilleur au moins brillant.

Coronavril: on est tous dans la merde!

Et ouais, le coronavirus est là et c’est le gros bordel PARTOUT. Voici donc ce que les astres te réservent en cette période digne d’un épisode de Black Mirror…

Confinement: voilà comment le marketing a niqué ma vie

En ces temps sombres où nombreux sont les gros enculés qui nous somment de rester à la maison sous peine de dénonciation aux flics #HeureusementQuonEstPlusEn1940, j’ai obéi. Par conscience collective, peur, maturité, j’en sais trop rien, mais j’ai fait ce qu’on me demandait. Ouais sauf que rester chez soi, fixée devant son écran, ça peut coûter cher. Très cher…

La quarantaine, ou le retour des coiffeurs autodidactes

Voilà bientôt deux semaines que quasi tout a fermé en ville. Bars, restos, épiceries et surtout coiffeurs ne seront plus là pour satisfaire nos pulsions secondes. Du coup, la populace coincée à la casa se doit aujourd’hui de combler certains besoins… SEULE! Et voilà comment quelques timbrées vont ainsi prendre la fâcheuse décision de se couper elles-mêmes les veuch…

Ces phrases qu’on ne veut plus entendre dans Top Chef

Ca y est, Top Chef is back pour le plus grand plaisir des amateurs et amatrices de cuisine. Perso, je suis devenue une fidèle téléspectatrice il y deux ans. La technique, le talent et la créativité des candidats, peu importe les saisons me bluffent à chaque fois. Tout m’impressionne, TOUT. Sauf peut-être, leur vocabulaire…

Les nus-pieds en hiver, c’est NON!

C’est le mois de mars, les meufs prennent la confiance et dégainent les sandalettes alors qu’on a peine frôlé les 10 degrés. En tant qu’experte de la hype, je t’explique pourquoi il va falloir songer à se calmer un peu.

La baby shower, encore un concept ricain à chier

« Il est né le Divin Enfant, jouez haut-bois, résonnez musettes. Il est né le Divin Enfant,
Chantons tous son avènement ». Voilà comment traduire le concept de baby shower en chanson. Mais oui, tu sais cette fameuse fête destinée à célébrer la future venue au monde du bébé de ta pote dont tu commences sérieusement à douter de l’amitié.

Mars: le printemps arrive bande de fdp!

Yeah! L’hiver touche à sa fin et le printemps montre le bout de son nez. Youhou! Bon en même temps, avec ce putain de réchauffement climatique, les saisons sont clairement en mode balec… Bref, on s’en fout. Comme promis, voici ce que les astres te réservent pour ce mois.

Le legging: le must du fashion faux pas

Ni pantalon, ni collants: le legging n’est autre qu’un bon compromis pour certaines et l’incarnation du mauvais goût pour d’autres. En tant qu’experte de la hype, je t’explique pourquoi il va sérieusement falloir songer à dégager cette merde de ton armoire.

La bandoulière pour téléphone: concept à la con

Le nouveau venu dans la fashion world: la petite ficelle à portable. Et bien en tant qu’experte de la hype, je t’explique pourquoi c’est nul à chier comme idée et qu’il vaudrait mieux se pendre avec.

La pasta c’est sacré!

Ah les pâtes, une invention culinaire tout bonnement magique. Il y en a de toutes les sortes: de leur forme à la sauce qui les accompagne, impossible de s’ennuyer lorsqu’on parle de pâtes. Tout le monde y trouve son bonheur, quoi qu’il arrive. Dieu bénisse donc les Italiens pour ça. Grâce à vos pasta, on vous pardonne tout, je dis bien TOUT. Votre chauvinisme, vos mesquineries footbalistiques et même le fait de nous péter les tympans lorsque vous parlez un peu trop fort. Oui sauf que les Italiens, eux, ne sont pas prêts à tout pardonner à autrui. Surtout pas à celles et ceux qui insultent leur cuisine…

Février: le mois des amoureux, mon cul!

Le mois du loooove a commencé, youpiiii! Il est donc venu le temps de savoir ce qu’Apollon, Cupidon ou j’sais pas trop qui a prévu pour toi. Allez, bonne chance!

Le ski, c’est clairement surfait!

Ca y est, tous tes potes bourgeois partent en vadrouille au chalet. Pour les plus blindés, c’est à Cran ou Verbier qu’ça s’passe. Pour les moins bien lotis, ça fait les oufs sur les pistes de Saas Fee ou Zinal. Tout ça pour faire de la raquette, du snowboard ou pire, du ski.

Janvier 2020: Et c’est parti!

Bah voilà, on a passé le cap, on est en 2020… Ready à te mettre en mode #NewYearNewMe? Découvre ce que te réserve ce mois de janvier! Allez kiss!

Allez vous faire foutre avec Nouvel An!

Oui, c’est bientôt le 31 décembre. D’ici là, comme chaque année, va falloir se taper LA phrase types: «T’as quoi de prévu pour Nouvel An, toi?». A ce moment précis, pour les non-fans de cet événement de fin d’année comme moi, il y a deux possibilités. Tout d’abord, assumer d’en avoir rien à secouer et répondre: «Bah rien, plateau télé pis dodo après avoir fini l’intégralité de You», au risque d’attiser l’incompréhension voire la pitié du con en face. Ou mentir, soit inventer une connerie d’invitation histoire que ton interlocuteur te foute la paix…

Les gens qui demandent des thunes en échange d’une invite: qui êtes-vous?

Ah l’été, cette douce période ou grillades, apéros en terrasse et brunchs dans le jardin se réinvitent à nouveau dans nos vie, enfin. Si ce n’est pas dans ton bar préféré tu t’adonnes à ce genre de plaisirs, c’est chez des potes que tu te rends pour kiffer ta vie autour d’une table bien garnie. A moins d’être un gros psychopathe solitaire, tout le monde kiffe les repas entre potes. Quoi de mieux que de se faire péter la panse avec des gens qu’on apprécie (mis à part le sexe et encore)? Cou de porc marinée, dips de légumes, guacamole, chips, cake salé, bref il y en a pour tous les goûts. Normal, l’hôte a pensé à tout ma gueule. Il a pensé à tout oui, même à te faire payer ta part… WAIT WHAT?!